Etats des traitements

Les différents statuts sont les suivants :  ! 1 | RUNNING  ! 3 | STARTING  ! 4 | SUCCESS  ! 5 | FAILURE  ! 6 | TERMINATED  ! 7 | ON_ICE  ! 8 | INACTIVE  ! 9 | ACTIVATED  ! 10 | RESTART  ! 11 | ON_HOLD  ! 12 | QUE_WAIT  ! 14 | REFRESH_DEPENDENCIES  ! 15 | REFRESH_FILEWATCHER Ces statuts peuvent être visualisés dans le menu d’administration (codes internes).

Jobs en état activé (ACTIVATED)

Un job activé signifie qu’il est dans une boite en état running. Pour démarrer, il faut que les conditions de ressources soit passées.

Jobs en état démarré (STARTING)

L’état starting correspond au moment où le serveur a envoyé la demande de soumission mais n’a pas encore reçu la confirmation par l’agent.

Jobs en état exécution (RUNNING)

Les traitements en cours

Jobs en erreur (FAILURE)

Pour qu’un job soit dans cet état, il faut qu’il ait renvoyé un exit code différent de zéro (ou supérieur au max exit code défini) ou bien que l’agent ait rencontré un problème, dans ce cas on utilise un exit code particulier.

Jobs killés (TERMINATED)

Ces jobs ont été killés, plusieurs raisons à cela :  : le process a été killé  : la définition du job contient terminated au bout d’une periode donnée  : un sendevent a changé l’état (voir chase)

Jobs gelés (ON ICE)

Un job gelé indique que la commande ne sera pas executé, la séquence dans laquelle se trouve le job ne sera pas bloquée.

Jobs bloqués (ON HOLD)

Ces jobs ne seront plus ni ordonnancés, ni exécutes. Si ils se trouvent dans une séquence, c’est l’ensemble de la séquence qui est bloquée.

Ceci peut être du à plusieurs raisons :  : blocage par un sendevent  : auto hold par jil  : serveur démarré en auto_hold

Jobs en fugitifs (RESTART,QUE_WAIT,REFRESH)

Ces statuts ne dure que quelques instants et sont gérés en internes, si l’un de ces statuts durent cela signifie qu’il rencontre un problème qui devra être géré manuellement.

Exploitation

La partie exploitation donne des informations sur l’état du système en cours.

Accès rapide