CA rachète PGTI

Autosys est l’ordonnanceur qui dispose du plus grand nombre nombre d’interfaces, cette nouvelle interface, très peu connue en France, pose des questions sur la stratégie de CA pour son ordonnanceur.

Commençons par un petit récapitulatif :
- A la naissance d’Autosys, l’utilisateur disposait du Jobscape, une interface X11 (émulée par nutcracker sur Windows) qui proposait une vue Pert des traitements.
- PGTI proposait dés 1999, iXp, une interface web pour Autosys, cette interface n’a jamais été proposée en France
- Dans le même registre, Alchemy de la société Infucient proposait son interface web, principalement aux Etats-Unis.
- Stirling Systems, une société de services expertes sur Autosys, proposait sa propre interface web : Jobsurf
- Cette interface a été racheté par CA, qui l’a fait évoluer pour remplacer l’interface X11 dont le principal défaut était le coût de la maintenance du principalement aux technologies obsolètes
- CA a tenté ensuite une première version de portail constitué de Jasmine et de quelques servlets, le résultat était un brouillon des futures versions.
- Pour compléter la gamme, Termalabs proposait avec Jaws un nouvel outil de visualisation basé sur un Gantt temps réel et capable de faire des prédictions
- La version 11.0 d’Autosys a vu apparaitre une nouvelle interface web, le WCC, plus homogène que le portail Jasmine mais pas vraiment abouti
- La version 11.3 propose une nouvelle version, plus complète mais toujours inachevée (prenons comme exemple l’impossibilité de gérer des machines).
- La prochaine version, la 11.4, devrait encore plus homogène mais celle-ci est encore en cours d’élaboration.

La plupart des ces éditeurs sont dans le Colorado, berceau d’Autosys et sont généralement des anciens d’Autosystem ou de Platinum, ce qui explique qu’ils aient toujours gardé une proximité avec le produit.

Il est assez difficile de comprendre comment CA va positionner cet outil dans l’offre déjà touffue d’interfaces en tout genre.

Annonce de l’acquisition

Article

> Ordonnanceurs > Les incontournables > Autosys > Workload Automation Autosys Edition > IXP

PGTI édite iXp une interface web pour Autosys ainsi qu’iDash, un tableau de bord. Cette acquisition permet à CA d’ajouter une interface de plus à la dernière édition d’Autosys.

Mise à jour :11 septembre 2012
Visites : 2380
Auteur : E. Angenault
Site : Angenault.net

IXP

Liens commerciaux

Accès rapide

Article d’actualité publié en première page du site.

Changement de propriétaire
Webmaster d’ordonnancement.org depuis plus de 8 ans et consultant en ordonnancement depuis bien plus longtemps, il était temps que je change de rôle pour me consacrer à un produit unique. Je serai désormais un simple contributeur au même titre (...)
Critères d’un choix d’ordonnanceur
Choix d’ordonnanceur a été mis en ligne en Octobre 2010 et depuis cette date ce sont plus de 500 études qui ont été réalisées et qui ont permis d’identifier les critères récurrents. L’idée n’est pas de dégager les tendances ou (...)
Evolutions de l’ordonnancement par Gartner Research
Le Gartner offre un panorama des offres d’automatisation à travers son fameux Magic Quadrant qui classe les éditeurs suivant 2 axes : sa capacité opérationnelle et sa vision d’ensemble.
Production Open Source
Malgré une offre open source riche en France et de nombreuses sociétés compétentes dans ce domaine, l’ordonnancement et plus généralement faisait office de parent pauvre. Une société propose aujourd’hui des solutions open source pour la (...)
Restauration JIL
Il peut être utile de comparer l’état des traitements avec une situation antérieure afin de corriger une situation. Pour cela, il faut disposer d’une sauvegarde correspondant à l’état que l’on considère stable afin de la (...)

Workload Automation Autosys Edition

La version 11.3 d’Autosys est en GA depuis Mars 2011, elle intègre le moteur Autosys 4.5.1 avec quelques nouvelles fonctionnalités comme la gestion des ressources ou des fonctions liés à JMO (TNG Workload), une nouvelle interface WCC et les agents cybermation.